Centre de Recherches , Forum du T'chat inter forums ,ufologie, mysteres, analyses, informations, partage de connaissances
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enlèvements extraterrestres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maya
Apprentis du savoir
Apprentis du savoir
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 49
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Enlèvements extraterrestres   Jeu 6 Nov - 9:16

Enlèvements extraterrestres

A la lecture du livre de Marie-Thérèse de Brosses "Enquête sur les enlèvements extraterrestres" il m'a semblé qu'un résumé serait le bienvenu afin de remettre quelques pendules à l'heure.

En effet, les enlèvements extraterrestres sont encore trop souvent considérés comme un phénomène de notre société moderne, une manière de se rendre intéressant et se faire connaître du grand public par des affabulateurs mythomanes.

Il semblerait également que les Etats-Unis soient le pays le plus touché par ce phénomène. C'est faux. Les enlèvements extraterrestres sont pratiqués sur l'ensemble de la planète, il faut souligner qu'aux Etats Unis les victimes de ces rapts peuvent parler ouvertement de leurs expériences et trouvent l'aide nécessaire auprès de thérapeutes. Les enlèvements y sont médiatisés depuis des années, et non traités de manière tabou.

En Europe, un abducté ne trouve que très peu d'aide thérapeutique. Certains d'entre eux gardent leurs expériences pour eux, n'osent pas les dévoiler à leur conjoint, leur famille, leurs amis, de peur d'être pris pour des fous, bons à enfermer. Quand un enlevé trouve le courage de raconter ses expériences, il se trouve généralement confronté à l'incompréhension la plus totale, son entourage réagit avec mépris, ironie.

Les remarques suivantes se basent donc, sur des cas s'étant déroulés aux USA car les exemples y sont nombreux et bien documentés, ce qui ne signifie pas pour autant que les cas en Europe soient moins nombreux.


Généralités sur les ravis

De nos jours, les ravis sont soumis à une batterie de tests psychologiques. Ces personnes sont considérées comme saines d'esprit et psychiquement saines. Elles ne sont en aucun cas des mythomanes cherchant à se faire connaitre et se rendre intéressants.
Certaines personnes vont se souvenir peu à peu des évènements survenus, d'autres devront avoir recours à l'hypnose régressive.
Les témoignages se ressemblent d'une manière frappante, les enlèvements ont lieu, pour la plupart du temps, après une observation insolite (OVNI, lumières étranges) suivie d'un missing time (temps manquant).

Le scénario vécu est pour ainsi dire, toujours le même, à quelques détails près: les victimes doivent subir passivement et sont soumises à deux types d'interventions : des manipulations génétiques et des tentatives d'hybridation (prélèvements de sperme, ou d'ovules, cela allant même, pour certaines ravies, jusqu'à la fécondation).
Ces personnes rapportent toutes des récits d'examens douloureux et humiliants et certaines d'entre elles développent des peurs, voir des phobies, pour certaines situations (peur de l'obscurité, elles ne peuvent s'endormir qu'avec la lumière allumée, certaines vont même jusqu'à faire installer des systèmes d'alarme onéreux. D'autres ne s'endorment qu'avec une arme à portée de main. La peur des médecins, des dentistes, des examens médicaux en général est également très courante chez les ravis)



L'évolution des enlèvements et quelques exemples

Avant les années 60, les enlèvements étaient un sujet tabou et n'étaient absolument pas pris au sérieux. Il faut dire que les témoignages de cette époque étaient vraiment incroyables, frisant le ridicule, mais cependant, les victimes ont gardé des séquelles de ces évènements. A l'époque, les observations d'OVNI et les éventuels enlèvements, n'étaient qu'une affaire de police. Seule la police menait son enquête et le tour était joué. Les victimes se retrouvaient seules face au problème.

En juin 1947 se déroula la célèbre observation de Kenneth Arnold. Quelques mois plus tard, en aôut 1947, la presse rapportait une tentative d'enlèvement par extraterrestres, celle du géographe Higgins qui échappa de peu, au Brésil, à une tentative de rapt. Deux grandes entités "l'invitèrent"à entrer dans leur vaisseau.

En 52, en Floride, Sonny Desverges échappe également de justesse à un enlèvement, à la suite d'une observation d'ovni rapprochée. Il s'en tirera avec de grâves brûlures.

En 1952, toujours aux Etats-Unis, un jeune pilote, Fred Reagan,entre en collision lors d'un vol, avec un obet mystérieux. Il se trouve éjecté de son avion, sans parachute, tombe en chute libre et est "sauvé"en étant aspiré par l'objet inconnu. On le retrouvera plus tard, indemme, au sol, ce que nul n'a pu expliquer. Les ETs l'ont soit disant guerri d'un cancer qui n'avait pas encore été diagnostiqué.
Frappé par cette expérience, il perdit la raison et fut enfermé dans un asile d'aliénés où il mourut peu de temps après. L'autopsie montra que sa mort a été due à une trop forte dose de radiations. Apparemment, en voulant le guerrir de son cancer, les ETs lui ont administré une dose de radiations mortelle.

Je n'ai malheureusement trouvé aucune information supplémentaire concernant Fred Reagan, Sonny Desverges et Higgins, je me réfère ici au livre de Marie-Thérèse de Brosses qui, j'en suis certaine, ne donne pas ce genre d'informations sans en avoir vérifié les sources.


Dans les années 50, les ETs semblaient beaucoup plus intéressés par la faune et la flore terrestre que par les humains eux-même.
Il a y a eu quelques tentatives d'enlèvements assez maladroites (comparées aux procédés utilisés par les aliens de nos jours) comme si leur méthode n'avait pas encore été au point.

En 1954, une vague d'OVNI sévit sur de nombreux pays, également en France. Cette période est riche en témoignages de rencontres avec des humanoides, tous aussi différents et bizarres les uns que les autres.
Les ovnis de cette époque sont assez archaïques, comparés aux objets observés de nos jours (forme typique de soucoupe volante, objets en forme d'oeuf se posant sur le sol avec des pieds, etc)

Les occuppant des ovnis apparaissaient aux humains habillés de combinaisons, et portant des casques. Durant quelques années, les témoins firent part d'une incroyable variation d'observations d'OVNI et de leurs ufonautes qu'il serait trop long d'énumérer ici.

C'est à la fin des années 50 que le schéma type des enlèvements par ET se forme avec l'enlèvement d'Antonio Villas Boas et bien sur, l'incontournable cas des époux Hill qui sera dévoilé par la presse en 1966. Les cas d'enlèvements sortent enfin peu à peu du silence et le missing time (temps manquant) commence seulement à être pris au sérieux.

C'est à partir de1967 que l'hypnose régressive est enfin utilisée et reconnue comme un moyen pouvant aider les victimes à se souvenir de ce qui a pu se dérouler durant les heures manquantes.

En 1967, Herbert Schirmer,du Nebraska, sera enlevé par des entités à peau grise, mesurant environ 1m20, une fente en guise de bouche et des yeux noirs immenses. Créatures qui, 15 ans plus tard, seront nommées Les Gris ou Petits Gris.

Le 5 novembre 1975, ce sera au tour de Travis Walton de se faire enlever et de disparaitre 5 jours.

En Novembre 1977 se déroulera le cas très intéressant et surprenant du Caporal Valdès.

En 1983, une nouvelle facette des enlèvements est mise à jour, celle de la fécondation, comme dans un des premiers cas étudiés par Budd Hopkins, le cas Debbie Tomey.
Un grand nombre de ravies sont fécondées lors d'un enlèvement. Après quelques semaines de grossesse, lors d'un nouveau ravissement, on leur enlèvera le bébé hybride: le syndrome du foétus manquant .
A partir du début des années 80, le sperme des ravis semble également avoir une grande importance pour les ETs.


En regardant ces exemples d'un peu plus près, on remarque au fil des années une évolution du comportement des ETs ainsi que de leur technique. Leur intérêt ne semble plus être porté sur la faune et la flore, comme dans les années 50, mais sur les humains.

On remarque également que, contrairement aux premiers enlèvements, où les ETs privilégiaient des endroits déserts (forêt, route peu fréquentée de nuit, sentiers de campagne, etc ) pour enlever leurs victimes, la plupart des rapts de ces dernières années se déroulent dans l'appartement des ravis, ne vivant pas forcement dans un endroit isolé, mais également en pleine ville, comme un des cas les plus spectaculaires, celui de Linda Cortile.

Les examens que subissent les abductés semblent avoir évolué aussi, les aliens semblent se concentrer, maintenant, sur les organes sexuels des victimes et la reproduction. L'hybridation est également apparue et de plus en plus de témoins rapportent des rencontres avec des êtres (bébés, enfants et adultes) hybrides.

La communication entre les aliens et les humains, a complètement disparu. Seules des projections apocalyptiques, des informations sur le futur de notre planète sont communiquées aux ravis ainsi que quelques paroles rassurantes, par télépathie, du genre" n'aie pas peur, nous ne te ferons pas de mal" (ce qui s'avère d'ailleurs, par la suite, totalement faux car les victimes auront toutes les raisons d'avoir peur et on leur fera subir des examens très douloureux).

Les visites des vaisseaux, comme les témoins le rapportaient dans les années 50 à 70 ont disparu. Il semblait à cette époque que la grande fierté des aliens était le voyage (ils montraient des cartes de l'univers, la salle des machines). Maintenant, seules les salles où sont examinées les victimes sont visibles par celles-ci, et pour les femmes ayant subit une fécondation, la visite de la "nursery". Il semble donc que les ETs portent maintenant tout leur intérêt sur l'hybridation et les expériences génétiques et non plus sur le voyage. D'ailleurs, il arrive de moins en moins souvent que les ravis voyagent à bord de l'ovni.

Et enfin, les examens ne sont plus forcément faits à bord de l'ovni, mais peuvent également avoir lieu dans la chambre de l'abducté.
On remarque également que quand une ravie a passé l'âge d'avoir des enfants, elle n'est plus enlevée, semble inintéressante pour les aliens.

Certains enlevés semblent avoir développé des dons après leurs expériences, comme Sarah Smith, un des cas les plus étonnant : une brillante étudiante canadienne qui, à la suite d'enlèvements réguliers, traumatisants, et sur plusieurs années, a développé un don pour soigner les malades. Elle peut à présent déceler les symptomes avant l'avis médical et soigne les malades en présence des médecins dans 5 hopitaux différents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/
Maya
Apprentis du savoir
Apprentis du savoir
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 49
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Enlèvements extraterrestres   Jeu 6 Nov - 9:17

Suite...

L'hypnose régressive

Dans la majorité des cas d'abduction, la méthode de l'hypnose régressive est employée pour permettre aux victimes de se souvenir des évènements qu'ils ont vécu lors de missing times et qui, pour des raisons encore inconnues, ont été comme "gommés" de leur mémoire.
Cette méthode, encore peu pratiquée en Europe, contrairement aux Etats-Unis, est souvent contestée.
On la qualifie de "pas sérieuse" et on accuse, à tort, les thérapeutes de manipuler les souvenirs de leurs patients.

Il me semble donc très important de parler de cette méthode tout à fait sérieuse qui, je le rappelle, est utilisée avec succès dans des buts thérapeutiques (affections chroniques, douleurs et souffrances inexpliquées, troubles du comportement, de la mémoire, pour ne citer que quelques cas).
Il est également important de comprendre que tout bon thérapeute dirigera son patient vers une période de sa vie et n'influencera en aucun cas celui-ci dans le vécu de ses souvenirs. La personne ne sera pas soumise aux suggestions de son thérapeute, mais à une suggestion indirecte de celui-ci qui lui permettra d'explorer son passé.

Une séance d'hypnose régressive se déroule en trois étapes : la régression, l'expression et la connexion.

La régression : celle-ci a pour but de ramener le patient à une certaine période de sa vie où des données, oubliées ou refoulées, sont à l'origine d'une angoisse, d'un mal être, de peurs inexpliquées.


L'expression : le patient, entré en relation avec ces évènements refoulés, va revivre les faits et exprimer toutes ses émotions qui sont liées aux évènements qu'il est en train de revivre. Il raconte au présent comme s'il y était et ne retient pas ses émotions.
Ainsi, durant une séance, le patient va crier, pleurer, trembler de froid, ou suer de chaleur, souffrir, être en colère, se retrouver dans le même état émotionnel dans lequel il était au moment des évènements qu'il revit durant cette séance.

La connexion : la troisième et dernière phase d'une séance d'hypnose régressive a lieu après le retour de ce voyage dans le passé. Le sujet comprend enfin les raison de sa ( ou ses ) peur, de ses angoisses et peut enfin se remémorer de ce qui s'est déroulé lors de son (ou ses) missing times.
Bien souvent, cette "découverte" ouvre de nombreuses portes au patient qui verra son existence et les faits qui étaient enfouis d'une autre manière.

Le nombre de séances nécessaires varie selon les individus. Certains sont tellement apeurés par ce qu''ils pourraient découvrir qu'il faut plusieurs séances pour enfin atteindre le but fixé : qu'ils se sentent prêts à être hypnotisés et surtout prêts à revivre une situation effroyable pour eux.
D'autres, au contraire, se retrouvent dès la première séance à la période suggérée par le thérapeute.
Certaines personnes ne peuvent être hypnotisées dans l'immédiat, car ils n'arrivent pas à se relaxer, sont nerveux et ont peur de "s'abandonner". Dans ce cas, une technique de relaxation leur sera enseignée, ils devront s'exercer régulièrement chez eux jusqu'à ce qu'ils estiment qu'ils se sentent prêts à être hypnotisés.

Il est également important de préciser que l'hypnose, telle qu'on a l'habitude d'en entendre parler, est bien différente de l'hypnothérapie.
L'hypnothérapie, dont l'hypnose régressive fait partie, est utilisée pour guérir, soulager un patient au contraire de l'hypnose qui peut être utilisée de façon spectaculaire en suggérant à une personne de changer de comportement (on demande à l'hypnotisé par exemple,de faire la poule à chaque fois qu'il entendra un son de cloche. )

Les grands psychanalistes, comme Freud et Jung, véritables pionniers de l'hypnothérapie, ont abandonné la pratique de l'hypnose en tant que psychothérapie car elle agit à court-terme pour "soigner" les patients. Cette méthode est conseillée pour retrouver des évènements passés, mais elle a ses limites quant à la suggestion. Par exemple, si le pratiquant suggère au patient qu'il n'a plus envie de fumer, et que cela le dégoute, cette suggestion n'aura d'effet qu'un certain temps, au bout d'un moment, l'inconscient va reprendre le dessus. Mais l'utilisation de l'hypnose, pour chercher un souvenir enfoui, est infaillible.


Un sujet ne peut pas retrouver de faux-souvenirs avec des émotions. Comme John E.Mack l'a expliqué, il n'existe pas de faux-souvenirs avec des émotions. Un souvenir avec des émotions est nécessairement un vrai souvenir, et non une "vision" ou un phantasme. Si le sujet éprouve de la peur ou de la tristesse, c'est que ce qu'il retrouve est authentique.

Voilà, un résumé pour comprendre le fonctionnement de l'hypnose régressive et bien faire comprendre qu'un patient n'est aucunement manipulé par son thérapeute (argument souvent employé par les septiques rejetant l'hypothèse d'enlèvements par extratererestres) .
Cette personne reçoit tout simplement une aide extérieure lui permettant de se remémorer des évènements "oubliés" du passé...

Il est important de citer deux spécialistes de l'hypnose régressive qui, ces dernières années, ont beaucoup fait pour les victimes et ont fait considérablement avancer les recherches sur les enlèvements. Bien entendu, ils ne sont pas les seuls, mais ils sont, à mes yeux, les défenseurs de la cause.

En 1975, Budd Hopkins, artiste de Manhattan, aura une conversation qui va changer le cours de sa vie avec un commerçant qu'il connaissait depuis des années, témoin d'une observation d'OVNI . En se remémorant l'affaire Hill, Budd Hopkins mènera son enquête et constatera que George O'Barsky, le témoin, fut également victime d'un enlèvement lors de son missing time.

En 1977, Budd Hopkins, le Dr Robert Neiman, et Tedd Bloecher vont former le trio qui va révolutionner le monde de l'ufologie.
Les récits d'enlèvements vont s'accumuler, une femme viendra se joindre un peu plus tard à ce trio, le Dr Aphrodite Clamar, sa présence sera très importante pour les ravies ayant de gros problèmes à confier leurs expériences gynécologiques à des hommes.

En 1981, la parution de son livre "Missing time" encourage d'autres ravis a briser le silence, des milliers de personnes vont se manifester. Enfin elles trouvent le courage de raconter leurs expériences traumatisantes. Budd hopkins crèe l' "Intruders Foundation" afin de venir en aide aux victimes et décide de pratiquer lui même l'hypnose régressive.
Il est important de souligner que Budd Hopkins n'a jamais reçu un cent de la part de ses patients.


Le regretté John E Mack, éminent psychiatre américain sera contacté par Budd Hopkins et David Jacobs qui essaient de l'initier aux enlèvements. Tout d'abord sceptique, il changera d'avis à la suite de plusieurs séances d'hypnose régressive auxquelles il assistera et va se passionner pour le sujet. Il reste stupéfait face à la terreur des victimes sous hypnose. Trois mois plus tard, il recevra à son tour des patients victimes d'enlèvements, jusqu'à la fin de sa vie, il militera pour démontrer que les enlèvements ne sont pas des hallucinations et aucunement un scénario pour masquer des abus sexuels et physiques durant l'enfance, il affirme que quelque chose de réel est bien arrivé aux victimes.
John E Mack mettra en valeur le fait que les aliens arrivent à pénétrer dans la conscience des ravis, que l'enlèvement change leur perception du monde et d'eux même.


Des expériences d'hypnose ont été faites sur des étudiants (non ravis). Un thérapeute a suggéré un enlèvement à ceux-ci. Le résultat a été tout à fait différent des récits d'enlèvements classiques et ces personnes n'ont pas montré cette peur durant les séances.


Les points communs

Une liste impressionnante de caractéristiques qui se retrouvent dans presque tous les témoignages des ravis :

-prise de controle sur le ravi :celui-ci se retrouve dans l'incapacité de bouger, de se sauver, de se défendre, de crier...
-la capacité des aliens à passer au travers des obstacles avec leur victime ( murs, fenêtres fermées...)
-prise de controle des personnes accompagnant les victimes, qui se retrouvent comme "déconnectées"
-prises d'échantillons de chair, de sang, de sécrétions
-l'intérêt pour la physiologie, la sexualité humaine
-les séquelles physiques
-les implants
-la communication par télépathie
-la présence de créatures d'apparence humaine aidant les aliens
-les missing times
-l'ordre donné aux victimes de ne plus se souvenir
-la fréquence des enlèvements et cela depuis la petite enfance
-les souvenirs écran, souvenir apparement normal s'avérant, sous hypnose, être le souvenir d'une rencontre avec des aliens
-enlèvements sur plusieurs membres de la même famille et cela depuis plusieurs générations
-Dans quelques cas, les dream mates : deux personnes de sexe opposé en général, ne se connaissant pas, mais que les ETs enlèvent régulièrement en même temps. Au fil des enlèvements et du temps, une relation amoureuse peut se développer. Si par hasard, ces elles se retrouvent sur terre, elles continuent cette relation, ce qui peut engendrer de gros problèmes si ces personnes sont mariées par exemple. Les ETs semblent tester les sentiments chez les humains
-projection d'images apocalyptiques pour sensibiliser les ravis face aux dangers menaçant notre planète.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/
Maya
Apprentis du savoir
Apprentis du savoir
avatar

Nombre de messages : 4
Age : 49
Localisation : Allemagne
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Enlèvements extraterrestres   Jeu 6 Nov - 9:18

Suite et fin.


Les enlèvements sur les enfants

Il est important de mentionner que pas seulement des adultes sont concernés par les enlèvements, mais également des enfants. Il semble cependant que les aliens n'utilisent pas encore l'ordre d'oublier et n'influencent pas les souvenirs des enfants ( du moins jusqu'à la puberté, c'est à dire, l'âge de pouvoir procréer).

Au départ, les aliens sont considérés comme des amis par les enfants, ils parlent d'eux sans aucune peur (les parents pensent à un ou des amis imaginaires), ou bien de personnages s'introduisants dans leurs rêves puis, peu à peu, une crainte, puis une peur panique envahit les enfants.

Situation également très difficile pour les parents qui ne peuvent aider leur enfant à faire face à la situation et se retrouvent impuissants face à leurs peurs et leur traumatisme.

Budd Hopkins a développé un moyen de communiquer avec les enfants de manière à les faire raconter leurs expériences, leurs rêves, tout en jouant, sans leur poser de questions directes, afin de ne pas les choquer.

Il a mis au point un jeu de cartes à base de dessins du monde de l'enfance. Parmis ces dessins, une tête de Gris. Les cartes sont tirées une à une et Budd demande à l'enfant de raconter une petite histoire sur chaque personnage (ours en peluche, Père Noel, sorcière, etc). L'enfant se prête au jeu qui l'amuse. Quand arrive la carte avec le visage de l'alien l'enfant , s'il est victime d'enlèvements, change complètement de comportement à la vue du Gris, réagi avec peur, quelquefois même, avec panique et colère aussi.

Quand l'enfant se sent prêt à raconter ce qui se déroule la nuit et ce qui l'effraie tant, Budd Hopkins fait des réflexions naives de temps en temps, essayant de mette l'enfant sur une autre voie. Il va par exemple parler des grandes oreilles de la créature. L'enfant réplique spontanément que celui qui vient le voir la nuit, n'a pas de grandes oreilles, mais des trous sur le côté, comme les oiseaux.

Les enfants se sentent apeurés et seuls face à ce qui leur arrive car personne ne peut les aider (certains ont déjá vécu des situations où ils voient leurs parents, nus sur une table et ceux-ci ne réagissent pas). C'est pourquoi Budd Hopkins explique à ces enfants que ce qui leur arrive, c'est comme faire du vélo, ils doivent eux même pédaler, et s'ils tombent, leurs parents, comme lui même, ne peuvent rien faire. Par contre, ils sont là pour aider après la chute.



Les erreurs des ETs

Contrairement à ce que certains pourraient penser, les ETs ne sont pas parfaits bien qu'ils semblent avoir considérablement amélioré leurs méthodes de rapts, ainsi les victimes, une fois le rapt terminé, peuvent se retrouver dans des situations assez pittoresques et prêtant à sourire:

-ils peuvent se se retrouver dans leur lit, portant des vêtements inconnus, leurs vêtements restent introuvables, ou bien ils se retrouvent habillés avec leurs vêtements, mais d'une drôle de manière : les manches de leur pyjama aux jambes, et les jambes du pantalon passés sur les bras (comme cela est arrivé à Linda Cortile.)
-les victimes peuvent se retrouver, après un missing time à des kilomètres de l'endroit où ils se sont fait enlever, ou bien nus dans leur jardin .
-il est arrivé que des ravis, enlevés alors qu'ils conduisaient et se retrouvent au volant d'une voiture inconnue, aient un nouveau missing time, pour se retrouver enfin au volant de leur voiture.
-Une femme s'est réveillée, paniquée, pensant avoir perdu la vue, jusqu'à ce qu'elle se rende compte qu'elle portait des lentilles de contact qui ne lui appartenaient pas.

Il semble que la méthode de retour des victimes ne soit pas vraiment encore au point !


Comparaison entre les enlèvements extraterrestres et les NDE

Le Dr Kenneth Ring, professeur de psychologie ayant étudié les NDE (Near Death Experience : Expériences de Mort Imminentes ) ne s'intéressait pas aux enlèvements par extraterrestres jusqu'à ce qu'on lui conseille de lire "Communion" de Whitley Strieber. Il a eu l'idée de faire une étude comparative entre les NDE et les enlèvements...
Et il a découvert quelques points communs très intéressants:

- les patients, à la suite de leurs expériences de NDE comme d'enlèvement, développent un grand intérêt pour l'environnement, pour autrui également. Ils ont comme une prise de conscience de ce que l'homme fait subir à sa planète.

-Les patients subissent des changements émotionnels profonds, un accroissement de leur émotivité.

-Certains ont développé des dons (mediumité par exemple)

-Certains ont des problèmes avec les appareils électriques qui semblent se dérégler en leur présence.

D'après le Dr Kenneth Ring, tous les patients n'ont pas cette prise de conscience car ils vivent mal leurs expériences.



John Mack a écrit:" Le fait qu'un phénomène dépasse les explications rationnelles et outrepasse nos conceptions de la réalité ne devrait pas nous permettre d'ignorer son existence ou nous empêcher d'explorer ses dimensions et sa signification."

Le dossier des enlèvements par extraterrestres contient trop d'éléments inexpliqués pour qu'il soit classé dans un tiroir étiqueté "récits de fabulateurs".

Ce sujet fait peur, l'éventualité que des êtres nous étant supérieurs puissent nous contrôler quand ils le veulent, où ils le veulent. Le fait que ces créatures nous traitent comme des rats de laboratoire fait frémir et préfère être ignoré ou bien tourné au ridicule et semble inadmissible pour beaucoup.

Cependant, les faits existent, des milliers de personnes sur notre planète subissent ce sort et il semble bien difficile de les considérer toutes comme des mythomanes.

L.K (Maya)


Dernière édition par Maya le Ven 7 Nov - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rencontre.r.4.free.fr/alienencounters/
Guillaume T. (castaneda)
maitres compagnons
maitres compagnons
avatar

Nombre de messages : 162
Age : 33
Localisation : 04
Date d'inscription : 17/10/2008

Feuille de personnage
A tous les membres: Partageons notre Savoir

MessageSujet: Re: Enlèvements extraterrestres   Jeu 6 Nov - 22:22

Merci sur pour ton sujet , je connais peu les "abductions" helas , grace a ton texte j'arrive mieux a cituée la chose ...

Je pense que tout comme les personnes"victimes" de phénomenes extraordianaires(comme nous tongue ) sont souvent prits pour des timbrés car les hommes trop consentré sur leurs petites vie pourie et leurs égo, bref tout sa pour dire que tout est possible et les enlevement d'humain pourquoi pas avec tout ces temoignages..

bises
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://idsforumdutif.forum-actif.net
nabsil
Apprentis du savoir
Apprentis du savoir


Nombre de messages : 1
Age : 50
Localisation : paris
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: Re: Enlèvements extraterrestres   Dim 16 Nov - 21:41

bonjour , tout d abord je ne suis pas au fait de l ufologie ; et j ais fait partis pendant longtemps; des incredules et de ceux qui se contente de repeté , c est des conneries ...


j ais aujourdhui 40ans , a la suite d un parcour de vie difficile , j ai entame une analyse il y a une dizaine d annees , c est a ce moment là qu il m as fallut affronter un episode arrive lors de mes sept ans que je m étais employe jusqu a là a fuir ( par la peur et l incomprehension qu il sucitait) ayant croise des bribes de temoignages et d emission sur les abductés , j ais enfin eut une reponse (enfin je crois ). Me souvenir de cette épisode , meme avec les annees passees me fait encore peur , ayant longtemp crus a une deraison , un mauvais reves , malgré son cotés trés vraix , j en arrive encore a ne pas etre sur d une abduction ...

Je ne garde pas ,en dehors de l immense frayeur, un mauvais souvenir , c était meme une attention bienveillante a mon egard .... voilà j aimerais etre mit en relation avec des personnes ou des sites me permettant d aller plus en avant dans ma recherche , afin ,il est vraix d evacuer cette histoire ... merçi a ceux qui pourront me renseigne... Je ne cherche pas a convaincre ni ne suis un mhythomane , ce qui m est arrive et reele , l explication je ne l aits pas... je ne parle pas d enlevement ,mais d une rencontre avec plusieurs personnes ayant des visages humains ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enlèvements extraterrestres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enlèvements extraterrestres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Particularités des Enlèvements Extraterrestres
» "NDE et enlèvements extraterrestres"- TOP SECRET n°26
» Les enlèvements extraterrestres que peut-on en penser? (étude)
» Enlèvements extraterrestres que peut on en penser?
» Ovnis, enlèvements extraterrestres et univers parallèles: entretien avec l’ufologue Jean Casault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'introspection du savoir :: Ufologie :: Abductions-
Sauter vers: